Vient le temps des révisions
6 décembre 2010 23:06 | 4 commentaires
Categorie: Art et création

Le NaNoWriMo a pris fin, et j’ai pris quelques jours pour m’en remettre. Vient désormais le temps de corriger ce premier jet. Je vais essayer de m’organiser pour essayer de diviser cette tâche effrayante en plusieurs étapes. Pour cela, je vais me concentrer sur différents éléments : 1) équilibre du scénario 2) personnages 3) dynamique des scènes 4) narration 5) style.

Scénario :
Il y a généralement une intrigue principale et des intrigues secondaires dans un roman. L’important, c’est de s’assurer l’équilibre des différentes intrigues au long du roman. Dans Scrivener, j’ai fait en sorte que chaque scène apparaisse avec « sa » couleur, et la vue en tableau permet de juger de l’équilibre des différentes intrigues au long du récit.

Personnages :
Pas d’histoire sans personnages. Ou plus exactement, pas d’histoire sans personnages insatisfaits. Pour être certaine de ne pas les laisser au bord du chemin, je vais faire une liste de ce que chaque personnage (y compris secondaires) veut, et voir si :
1) je l’empêche de l’avoir en début de récit ; et
2) je précise bien s’il l’obtient ou pas à la fin.

De la même manière pour chaque scène, faire une liste de motivation/caractère pour chaque personnage et vérifier la cohérence du tout.

Éventuellement revenir sur toute la 1ère moitié du texte une fois la « voix » du personnage principal bien établie.

Narration :
Attention aux opinions et pensées des personnages: révéler ce qu’ils pensent et ressentent par leurs actions plus que par la narration interne. J’ai la mauvaise habitude de trop rentrer dans la tête de mes personnages. C’est lourd et inutile (du moins pour le résultat final).

Attention aussi aux gestes répétitifs et tics des personnages. Les miens passent leur temps à soupirer et hausser les épaules. À croire qu’ils s’embêtent.

Scènes :
Chaque scène fait-elle avancer l’intrique?
Chaque scène est-elle nécessaire?
Les personnages ont-ils évolué entre le début et la fin de chaque scène?
C’est à ce niveau là que je peux agir sur la dynamique du récit.

Style :
Voir si je peux rajouter des sensations à mes descriptions: en plus de la vue, il y a l’odorat, le toucher, l’ouïe, le goût. Ne pas les oublier, ce sont elles qui donnent l’impression « d’y être ».

Identifier les phrases sur lesquelles je me suis fait plaisir (oh, la jolie tournure) et me demander si elles sont nécessaires. Si la réponse est non, les couper sans pitié.

Utiliser Wordle (oui, je l’aime bien ce site) pour repérer les répétitions abusives, puis utiliser la fonction « rechercher/remplacer » pour les repérer dans le texte (ajouter des ** autour du mot par exemple) pour pouvoir les corriger ensuite.

De la même manière une recherche sur « ment » peut permettre de repérer les adverbes.

Laisser reposer quelques jours ou semaines.

Alterner entre relecture à l’écran et relecture sur papier, puis changer la mise en page pour forcer l’oeil à voir faire attention au texte. C’est une technique que j’ai pris l’habitude d’utiliser à l’époque ou je traduisais des romans pour l’édition: changer la police de caractère, l’interligne et les marges, imprimer, marcher jusqu’à un café, s’installer et dégainer le stylo de couleur.

Éventuellement relire paragraphe par paragraphe en partant de la fin, comme le conseillait mon prof de français pour les disserts. Mais déjà sur 4 pages de dissert, ça m’énervait, alors sur 200 pages de roman, je ne pense vraiment pas pouvoir le faire.

Lire à voix haute est une technique réputée, mais là encore, le temps que je déclame mes 200 pages, mes voisins auront probablement appelé l’asile. (Il me faut un chat. Si j’avais un chat, je lui lirais ma prose, je me sentirais moins bête. Et les chats sont souvent attentifs.) (Ça ne règle pas le problème des voisins, ceci-dit.)

Je pense en avoir pour quelques mois de travail avant de pouvoir faire lire le résultat à qui que ce soit. Pff… On n’en a jamais terminé !

(Merci aux bonnes idées des participants à la discussion #kidlitchat sur Twitter. Le sujet de la semaine dernière tombait à point.)


Tags: 3615Mavie, écriture, création, NaNoWriMo


4 commentaires jusqu'à présent
Laissez un commentaire

Par Moukmouk
6 décembre 2010 23:44

youppi te voilà de retour! on ne peut pas dire que tu mitrailles les billets! mais je suis content de te retrouver, mais je ne me souviens plus de ce qu’est NaNowriMo


Par Misato
6 décembre 2010 23:51

Coucou!

Non, c’est clair que ce pauvre blog sèche sur pied. :(

Le NaNo, c’est le défi qui consiste à rédiger un 1er jet de roman de 50 000 mots en 1 mois (novembre).


Par Polgara
7 décembre 2010 17:34

Mon personnage principal passe son temps à nourrir son chat, se gratter la tête et manger à chaque début de chapitre.


Par Misato
7 décembre 2010 18:32

S’il y a un repas au début de chaque chapitre, ça fait au moins un bon moyen de marquer le passage du temps. ;)




Laisser un commentaire
Line and paragraph breaks automatic, e-mail address never displayed, HTML allowed: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)